La pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique permet d’utiliser une source d’énergie renouvelable, la chaleur contenue sous la terre, afin de la véhiculer jusqu’à votre habitation sous forme de chauffage.

En effet, dès lors que l’on creuse la terre, on trouve des zones de plus en plus chaudes, en fonction de la profondeur. Et il est intéressant de s’en servir, puisque c’est une source d’énergie gratuite, pour en faire un chauffage domestique puissant et écologique.

Sachez que vous devrez être muni d’un petit coin de terre, cela implique que la pompe à chaleur géothermique n’est pas adaptée à un appartement par exemple.

Comment fonctionne la pompe à chaleur géothermique ?

Le fonctionnement est assez simple : au sein de votre dispositif, des capteurs contenant un fluide caloporteur, qui permet de transmettre de la chaleur en la stockant, recueillent cette énergie au coeur de la terre afin de pouvoir la restituer par circulation, jusqu’aux appareils situés dans votre maison. Si vous disposez, sous la terre de votre jardin d’une source d’eau tiède ou chaude, le résultat n’en sera que meilleur.

On peut capter la chaleur de trois manières dans le cadre d’un dispositif de pompe à chaleur géothermique :

  • certains capteurs fonctionnent horizontalement, ils sont enterrés à une faible profondeur, souvent pas plus de 120 cm, mais couvrent une grande surface.
  • D’autres en revanche, capteront cette énergie en étant installés verticalement, à une profondeur plus importante, parfois jusqu’à 100 m.
  • Enfin, comme nous vous le disions précédemment, d’autres capteurs fonctionnent avec les nappes phréatiques, verticalement, pour se servir de cette eau.

Mais il faut ensuite faire circuler cette énergie jusqu’à votre appartement, ce qui ne nécessite pas une grande dépense en énergie, contrairement au chauffage électrique par exemple qui sollicite l’alimentation d’une résistance très gourmande en électricité. On peut alors diffuser cette chaleur de différentes manières, soit par des radiateurs classiques, soit par le biais d’un parquet chauffant par exemple, pour ceux qui préfèrent ce mode de diffusion.

La chaleur produite est donc recueillie par le biais de la terre, ce qui est un énorme avantage, puisqu’elle est fabriquée par le biais de la nature, et pas par votre dispositif. C’est ce qui rend cette installation particulièrement économique. On estime que l’on consomme, dans le cadre du chauffage, entre 3 et 4 fois moins d’énergie, et sachant que c’est le poste de dépense le plus important lorsque l’on est propriétaire d’une maison, le calcul est rapidement fait : la pompe à chaleur géothermique est donc effectivement très économique.

Combien coute une pompe à chaleur ?

Concernant les prix, ils peuvent différer de façon importante selon les marques et les sociétés qui les installent. Mais par exemple, au mètre carré, on estime que lors d’une installation à capteurs verticaux, il faut compter en moyenne 160€ par mètre carré à chauffer. Le dispositif horizontal est lui un peu moins coûteux, en moyenne 110€ environ.

Vous obtiendrez un crédit d’impôt

Comptez également le fait qu’un crédit d’impôt vous sera attribué, à hauteur de 26% du coût du matériel, sans compter la pose. Ce pourcentage s’applique également lorsque l’on n’est pas imposable, et la somme vous sera alors tout simplement remboursée, après déduction d’éventuels impôts. Une économie à prendre en compte au moment de faire ses comptes et de calculer la rentabilité de sa pompe à chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *