Isolation thermique

S’il y a bien un élément à considérer absolument lors de la construction ou la rénovation d’un bâtiment, c’est son isolation. De la qualité de l’isolation dépendra la capacité de la construction à rester fraîche en été et chaude en hiver, ce en réduisant au maximum le besoin de chauffage et de climatisation.

Pourquoi isoler ?

Isoler vise à limiter au maximum le transfert de chaleur d’un milieu froid vers un milieu chaud, ou inversement dans le cas d’un réfrigérateur par exemple. En isolant, vous conservez la chaleur ou la fraîcheur acquise grâce au chauffage ou à la climatisation.

L’isolation, ça permet de :

– Effectuer des économies d’énergies et donc des économies financières

Améliorer le confort des occupants

Entretenir votre bâtiment

diminuer les émissions de gaz à effet de serre

Comment isoler un bâtiment ?

Tout d’abord revenons sur le comportement d’un bâtiment vis-à-vis des déperditions de chaleur.

Pour une maison individuelle non isolée, les déperditions sont répartis de telle sorte :

Concernant un bâtiment isolé (par l’intérieur) les déperditions sont définis de cette façon :

La mise en place d’une isolation par l’intérieur va avoir pour effet de diminuer les déperditions globales de chaleur mais d’augmenter les ponts thermiques (en valeur relative). Les déperditions par le renouvellement d’air vont demeurer un poste important.

Il existe deux techniques principales que sont l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur.

Les deux techniques présentent des avantages et des inconvénients.

Le choix du type d’isolation va dépendre tout d’abord de votre bâtiment :

  • Est-il de forme géométrique simple ou présente-t-il des décrochés ?
  • Est-il en béton ou en matériaux dits anciens de type pierres ou briques ?
  • Est-il soumis à des contraintes architecturales ?

Ensuite viendront des contraintes de réalisation de travaux (impossible par l’intérieur, perte de surface habitable etc.), des contraintes économiques…

Mais revenons plus en détails sur ces deux types d’isolation.

L’isolation par l’intérieur est la plus connue et la plus pratiqué chez nous. Elle s’adapte plus à la construction neuve qu’à la rénovation. Mais pourquoi me direz-vous ?

  • L’isolation par l’intérieur s’adapte davantage en construction neuve car on peut prendre en compte les ponts thermiques qu’engendre ce type d’isolation en mettant en place des rupteurs de ponts thermiques notamment.
  • En rénovation, on privilégie en règle générale l’isolation par l’extérieur car elle permet de traiter les déperditions de chaleur à travers les murs et les ponts thermiques. De plus, elle est généralement effectué quand en lieu et place d’une ravalement ce qui limite fortement le surcoût. Néanmoins l’isolation par l’extérieur n’est pas réalisée sur des façades avec un « cachet architectural » ce qui est le cas des façades en pierres ou en briques. Dans ce cas on isolera par l’intérieur en faisant très attention aux problèmes d’humidité.

Il existe de nombreux isolants dans toutes les gammes de prix et sous des formes très variées. On peut par exemple citer :

  • Laine de mouton
  • Paille
  • Chanvre, brique de chanvre et béton de chanvre
  • Laine de verre
  • Polyuréthane
  • Fibre de bois
  • Laine de roche
  • Ouate de cellulose
  • Polymères
  • Aérogels
  • Mousse phénolique
  • La perlite
  • Polystyrène expansé
  • Polystyrène extrudé
  • Polyisocyanurate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *